Stephane
Durupt
Masson

Photo de Stephane Durupt

Né le 11 septembre 1969 en France, fils de commerçants et petit-fils d’ouvriers, Stéphane Durupt est fier de ses racines. Il immigre au Québec avec sa femme et sa fille dans les années 2000, sa deuxième fille naît au Québec en 2006. Citoyen canadien depuis 2010, il réside à Ville Saint-Laurent, puis à Laval et maintenant à Mascouche, depuis 2015, et il devient grand-papa en 2018.

Après des études en électronique et un service militaire obligatoire d’un an en Allemagne, il travaille en région parisienne puis à Marseille dans le domaine de la maintenance de matériel bureautique. Par la suite, il décide d’intégrer une formation de technicien forestier et travaille comme planteur dans la forêt française puis au Saguenay–Lac-Saint-Jean. Indigné par les priorités de la filière bois, indifférente à la protection de l’écosystème, il refuse de participer à la déforestation abusive, reprend des études en informatique et travaille aujourd’hui comme informaticien dans la région de Lanaudière.

Le cœur bien ancré à gauche, il milite pour l’union du peuple face à l’oligarchie ! Désireux de brasser la cage, il s’oppose à la politique du compromis, refusant d’encourager le capitalisme sauvage et l’enrichissement des 1 % et de leurs paradis fiscaux au détriment des populations et des États. Soucieux de léguer à ses enfants et petits-enfants un monde plus juste, plus respectueux de l’environnement, des citoyennes et citoyens et de leurs conditions de travail, il s’engage dans la vie militante française, puis pour sa société d’accueil à Québec solidaire.