François
Poisson
Nicolet-Bécancour

Photo de François Poisson

François Poisson est comédien à l’École nationale de police du Québec à Nicolet depuis maintenant 15 ans. Il s’y spécialise dans les rôles en enquêtes de toutes sortes, notamment en crimes économiques. Parfait bilingue, il travaille à l’occasion en anglais pour l’Agence des services frontaliers du Canada et certaines cohortes de policiers autochtones.

Du temps de ses premières études, il complète un baccalauréat en communication/sociologie ainsi qu’une maîtrise à l’Université de Montréal portant sur une définition des graffiti comme objet sociologique. Ces études lui permettent d’être, pendant quelques années, chargé de cours à l’UQTR et, en 2013, consultant pour la politique d’art urbain de la Ville de Longueuil.

À partir de 2001, il cofonde et anime pendant 10 ans une compagnie de théâtre historique œuvrant en Mauricie et au Centre-du-Québec, Les Barbares Obliques. Il agit là comme auteur, metteur en scène, interprète, scénographe et… administrateur. Pour mieux réussir dans cette nouvelle fonction, il retourne aux études pour un diplôme d’études supérieures spécialisées de HEC Montréal en gestion des organismes culturels.

François Poisson habite aujourd’hui Bécancour, où il s’implique dans l’animation de la Bécancourse, course de boîtes à savon dont il est l’un des fondateurs, et du Concours de menterie de Patrimoine Bécancour. Il préside par ailleurs aux destinées de La Grand’Rivière, journal communautaire du secteur Sainte-Angèle-de-Laval.

Heureux conjoint d’une femme merveilleuse et, par elle, beau-père de deux adolescentes, il s’assure du confort matériel de sa petite famille en prenant soin de leur maison centenaire.