Céline
Pereira
Pointe-aux-Trembles

Photo de Céline Pereira

Céline Pereira représente Québec solidaire dans Pointe-aux-Trembles où des projets d’agriculture urbaine et de développement culturel et urbain seront mis de l’avant. Née à Nanterre de parents portugais immigrés en France, ses origines modestes lui ont appris la valeur du travail, de la persévérance et l’importance de l’éducation. Elle décroche deux maîtrises : une en administration économique et sociale de l’Université Paris I, l’autre en communication de l’Université de Montréal.

Immigrée au Québec en 2005, elle s’implique rapidement dans le syndicalisme pendant ses études. Elle fait partie du premier conseil exécutif du Syndicat des étudiants salariés de l’Université de Montréal, participe à la négociation de la première convention collective et présente aux membres le fruit des négociations afin d’obtenir leur aval. Ensuite, elle y œuvre comme responsable des communications et de la mobilisation pendant trois années consécutives.

Self-made, de gauche, altermondialiste et écologiste, elle se définit aussi comme artiviste, terme qu’elle emploie pour décrire un engagement professionnel et social, une posture éthique et politique en faveur de la prolifération des arts sous toutes leurs formes. Lors de ses mandats pour diverses organisations artistiques, elle développe différents modèles d’affaire privilégiant les ententes gagnant-gagnant, acquiert le statut de fondation pour la revue ETC, fait la mise en marché de la Cenne espace événementiel, et obtient un permis d’alcool extérieur pour la terrasse de la Fonderie Darling. Tous ces acquis ont permis à ces organismes culturels de diversifier leurs revenus. Depuis 2013, Céline Pereira est manager du projet international de recherche Immediations à l’Université Concordia/SenseLab.