Simon
Charron
Sainte-Rose

Photo de Simon Charron

Simon Charron est détenteur d’un baccalauréat en sociologie de l’Université de Montréal et étudie à la maîtrise en études urbaines à l’INRS. Ses travaux portent sur les espaces verts urbains montréalais, les discours politiques les concernant et l’équité environnementale. Alarmé par le réchauffement climatique et le déséquilibre de l’écosystème, il travaille actuellement pour Équiterre, un organisme pour la protection de l’environnement.

Depuis la grève étudiante de 2012, il s’implique dans plusieurs causes dont celle de la réforme du mode de scrutin, autant au fédéral qu’au provincial. En février 2017, dans le cadre des actions pancanadiennes dénonçant l’abandon de la réforme du mode de scrutin par Justin Trudeau, Simon Charron organise une manifestation à Montréal et fait la rencontre de Manon Massé. Depuis, il ne fait aucun doute pour ce jeune activiste que c’est avec Québec solidaire que le Québec pourra vraiment avancer sur la question.

Pendant six ans, il participe au Jeune Conseil de Montréal, une simulation du conseil municipal de Montréal. Il a été administrateur de cet organisme pendant deux ans et président du conseil d’administration de la simulation pour la 31e édition. Cependant, plus question pour lui de simuler ! Il s’implique pour la campagne électorale municipale de 2017 comme codirecteur de campagne d’arrondissements et est aussi chargé de financement à différents moments au niveau fédéral. Il se lance avec Québec solidaire pour représenter les gens de Sainte-Rose, là où il a grandi. C’est pour lui une occasion unique d’aller discuter du programme de Québec solidaire avec les citoyens et citoyennes du quartier qu’il affectionne.